Un pas dans la bonne direction

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Marcos avait la vision de son avenir. Il avait toujours travaillé dans des magasins de meubles, mais il voulait faire des études et faire une carrière plus épanouissante. Il appréciait son environnement de travail, mais il vous voulait mieux subvenir aux besoins de sa famille. Dès qu’il l’a pu, il s’est efforçé de faire des études supplémentaires en allant à l’université locale.

Cependant, tandis que sa famille et lui parlait de leurs plans pour l’avenir, ils ont décidé qu’ils avaient besoin de changement dans leur vie. Ils ont ressenti qu’ils auraient davantage de possibilités de travail et qu’ils réussiraient mieux s’ils déménageaient à Campinas. Alors en 2009, ils l’ont fait.

Après avoir déménagé, ils ont immédiatement demandé de l’aide au centre d’aide à l’emploi. Il a rapidement trouvé un emploi dans un magasin de meubles grâce aux contacts du centre et il a commencé à travailler pour subvenir aux besoins de sa famille.

Cependant, il a ressenti que ce travail n’était pas une bonne chose pour sa famille comme il l’avait espéré. Il travaillait tard et il ressentait qu’il n’avait pas assez de temps à passer en famille. Il devait également travailler le dimanche, ce qui ne lui permettait pas d’avoir beaucoup de temps pour son appel dans l’Église. Il avait étudié l’histoire à l’université, mais au moment de son déménagement il avait différé son inscription en espérant qu’il pourrait continuer d’étudier à Campinas. Cependant, ses horaires de travail ne lui permettaient pas de poursuivre ses études à l’université. En fin de compte, il ne pensait pas que son travail l’aidait dans sa progression. En réfléchissant avec sa famille à la meilleure solution pour eux, ils décidèrent qu’ils devaient rechercher un nouveau travail.

Il est de nouveau retourné au centre d’aide à l’emploi et il a suivi le stage de recherche d’emploi. Il a entendu parlé de différentes possibilités de travail et de carrière. Il avait toujours pensé qu’il continuerait de travailler dans un magasin de meubles jusqu’à ce qu’il obtienne son diplôme universitaire, mais il a commencé à se rendre compte qu’il y avait de nombreuses autres possibilités.

Il a dit : « Je me souviens de ce qu’a dit le président Hinckley à propos du Fonds perpétuel d’études. Il a dit que ces programmes avaient été établis pour changer la vie des gens. Il n’a pas dit qu’ils allaient juste essayer, mais qu’ils allaient vraiment changer la vie des gens. Peu importe qui vous êtes où l’endroit où vous vous trouvez, vous devez croire en cette promesse et rechercher ces ressources. Recherchez non seulement l’aide de personnes qui ont la formation et les compétences pour vous aider, mais également celle de l’Esprit. »

Pendant que Marcos travaillait avec le centre d’aide à l’emploi, l’évêque de sa paroisse lui a demandé de suivre une formation en sécurité incendie pour que leur paroisse se conforme aux règlements de la ville en la matière.

Marcos pensait qu’il s’agissait d’une simple demande, il a été obéissant et il a fini le cours avec d’autres membres de la paroisse. Lorsqu’il l’a suivi, il n’avait aucune idée de ce en quoi sa qualification en matière de sécurité incendie changerait sa vie.

Peu après l’avoir suivi, et grâce au centre d’aide à l’emploi, Marcos a entendu parler d’un poste de gardien de sécurité pour une entreprise locale.

Il a dit : « Je suis allé à un entretien pour le poste à pourvoir, et au cours de l’entretien, j’ai appliqué les techniques que j’avais apprises pendant le stage de recherche d’emploi. On m’a offert le poste.

Puis quelque chose d’inattendu s’est produit. L’interviewer a demandé à Marcos s’il connaissait quelqu’un qui avait suivi une formation en sécurité incendie. Marcos lui parla de la formation qu’il avait suivie avec l’Église. L’interviewer a été impressionné et a posé des questions supplémentaires.

Puis il a dit : « Je ne vais pas vous donner un poste de gardien. Je vais vous embaucher comme pompier. »

Marco a été surpris. Il a expliqué qu’il n’avait pas suivi de formation de pompier, mais l’interviewer a dit que l’entreprise paierait sa formation.

Marcos a dit : « C’est un meilleur travail, avec un salaire double. » J’en ai parlé à d’autres personnes, et j’ai eu l’occasion d’obtenir un travail pour d’autres membres de l’Église. Il y a maintenant huit membres de l’Église qui travaillent pour l’entreprise, notamment deux autres qui suivent une formation de pompier en raison de la formation qu’ils ont suivi à l’église. »

Marcos a dit qu’il a appris plusieurs choses importantes grâce à cette expérience. Il a appris à suivre les directives de l’Esprit, à rechercher l’aide des autres membres, et à être obéissant.

Il a dit : « L’évêque m’a demandé de suivre la formation, et j’ai juste pensé à l’aider avec le document. Mais en réalité, je n’étais pas là juste pour ça. J’étais là parce que le Seigneur voulait que je suive une formation de pompier. Avant celà, je n’aurais jamais imaginer l’être. »

Mais ce n’est pas la fin de l’histoire de Marcos. Il retourne à l’école pour finir son diplôme d’histoire et il envisage de l’enseigner un jour. Il espère également devenir chercheur et consultant. Pour lui, chercher à s’améliorer est une quête continuelle.

Il a dit : « Nous voulons tous réussir. Mais la réussite ne va pas venir frapper à notre porte. Nous devons l’ouvrir et la rechercher. Nous devons rechercher l’aide du Seigneur. Nous avons de nombreuses possibilités pas seulement pour une seule histoire de réussite, mais pour plusieurs. »

Commentaires

Était-ce utile ?