Prières exaucées

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

L’historique de la carrière de Dirk illustre sa flexibilité. Après avoir obtenu une licence en sciences politiques, Dirk a commencé par faire carrière dans l’industrie hôtelière en Utah (États-unis). Puis sa famille et lui ont déménagé en Virginie (États-unis) après qu’il a trouvé un travail pour une entreprise de ressources humaines. Quelques années plus tard, sa famille est retournée en Utah, où il a travaillé comme chef d’équipe d’une entreprise de fabrication.

Dirk a travaillé dans cette entreprise quelques années, mais en juin 2009, la compagnie a décidé qu’elle employait trop de chefs d’équipe et en a renvoyé plusieurs, notamment Dirk.

Dirk raconte : « Je savais que je serai renvoyé cette année-là, mais je pensais travailler au moins jusqu’à la fin de l’été. Deux ans s’étaient écoulés depuis ma dernière recherche d’emploi, et au début je pensais que je trouverais rapidement un autre travail. Je pensais que cela ne me prendrait pas beaucoup de temps, mais l’attente était de plus en plus longue. »

Dirk a utilisé le service de placement fourni par son entreprise et il a commencé à envoyer des CV. Mais après quelques mois, il n’avait eu aucune proposition d’entretien, et son évêque a suggéré qu’il se rende au centre d’aide à l’emploi.

Dirk a participé au Stage de recherche d’emploi en août. En un mois il a participé activement à de nombreux groupes de travail en réseau, et il a assisté chaque semaine aux réunions des groupes de Layton, de Centerville, et d’Ogden.

Il explique : « C’est en participant aux groupes de soutien que j’ai vraiment décidé de réorienter mes efforts, parce que jusqu’à présent, je cherchais un travail dans la gestion de la production. Mais lorsque j’ai essayé d’appliquer mes compétences à d’autres industries, j’ai obtenu des pistes grâce aux groupes de soutien et j’ai commencé à avoir du succès dans ma recherche d’emploi. »

Mise à part sa participation régulière aux groupes de soutien, Dirk a fait également du bénévolat au centre d’aide à l’emploi d’Ogden (Utah, États-Unis) une fois par semaine. Il a aidé d’autres personnes à rechercher un emploi.

Il a dit : « Deux autres bénévoles et moi avions l’habitude de plaisanter en disant que nous étions très bons pour trouver un travail pour d’autres personnes mais que nous ne pouvions pas en trouver un pour nous-mêmes. Faire du bénévolat au centre d’aide à l’emploi m’a aidé à rester positif et à me souvenir de mes bénédictions. »

Un jour, Dirk aidait un homme qui faisait partie du groupe de soutien de Centerville. Quelques semaines plus tard, l’homme est revenu en disant qu’il avait été embauché et qu’il travaillait dans une université locale. Dirk lui a demandé s’il y avait d’autres postes à pourvoir, et l’homme lui a expliqué qu’il y en avait un dans les services d’orientation professionnelle du campus de Layton. Dirk lui a donné une copie de son CV, et quelques semaines plus tard, le président du campus l’a vu en entretien pour le poste.

Dirk raconte : « Le président a décidé que le poste ne me convenait pas, mais quelques jours plus tard, il a contacté le doyen académique et lui a dit : « Je pense avoir trouvé votre nouveau coordinateur des services aux étudiants. Le doyen m’a vu en entretien, et pendant l’heure qu’a duré l’entretien, je n’ai parlé qu’environ dix minutes. Il a vraiment essayé de me vendre le poste, et j’ai été embauché un peu plus tard. »

Dirk attribue son succès à sa participation aux groupes de soutien. Il y a acquis les compétences qui l’ont aidé dans sa recherche d’emploi d’une part et à rester positif d’autre part.

Il a dit : « Les groupes de soutien ne sont pas seulement des ressources pour trouver des contacts dans les entreprises, ils servent également à nous aider les uns les autres à nous en sortir et à nous soutenir. »

En plus des groupes de soutien, Dirk reconnaît que sa recherche d’emploi n’aurait pas été la même s’il n’avait pas été bénévole au centre d’aide à l’emploi d’Ogden.

Il a dit : « L’emploi que j’occupe aux services estudiantins est le même que celui que j’avais déjà eu, et il est aussi semblable à celui que j’ai eu comme bénévole au centre d’aide à l’emploi. Le fait d’avoir été bénévole au centre d’aide à l’emploi a été une grande bénédiction. J’ai appris que le Seigneur répond à nos prières lorsque nous essayons de répondre à celles d’autres personnes.

Commentaires

Était-ce utile ?