Retourne et dis-lui

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Quand Sterling a dit à son entreprise qu’il allait commencer à chercher un nouvel emploi, sa femme, Michelle, et lui n’avaient pas prévu qu’il serait au chômage pendant quinze mois.

Sterling avait atteint le stade où il ne pouvait pas évoluer davantage dans son entreprise. Après avoir prié et ressenti l’approbation de notre Père céleste, il a commencé à chercher un nouvel emploi.

Il a débuté sa recherche d’emploi avec beaucoup d’enthousiasme mais après quelques mois, il a commencé à s’inquiéter.

Il dit : « J’étais presque paralysé par la peur. »

Il se demandait comment il allait subvenir aux besoins de sa famille s’il n’obtenait pas bientôt un emploi. Sterling et Michelle ne comprenaient pas pourquoi, mois après mois, il ne pouvait pas trouver du travail, mais ils ont continué à avoir la foi que tout irait bien.

Sterling a participé à des stages pour apprendre des techniques de recherche d’emploi comme le réseautage. Bien qu’il se sente embarrassé de dire aux gens qu’il n’avait pas de travail, il savait qu’il devait le leur faire savoir. Peu de temps après qu’il ait commencé à faire du réseautage, une des personnes ressources du réseau lui a proposé un emploi dans une jeune entreprise.

Il a accepté le travail mais la compagnie ne gagnait pas assez d’argent pour le payer, donc quelques mois plus tard, il a dû partir.

Quand Sterling a recommencé à chercher du travail, son enthousiasme du début n’était plus là.

Il dit : « Tout mon élan était parti depuis longtemps. »

Son président de pieu voyait qu’il avait du mal à trouver du travail, alors il a demandé à un de ses amis d’être son mentor. Ce conseiller en emploi a contribué à motiver Sterling et à lui donner la confiance dont il avait besoin pour chercher des emplois qui correspondaient à ses compétences. En outre, Sterling s’est senti plus responsable de son temps vis à vis de son mentor.

Sterling a recommencé à faire du réseautage. Il a participé à un groupe de réseautage à Centerville (Utah, États-Unis), où il a aidé d’autres personnes à faire du réseautage tout en cherchant un emploi.

Dans le cadre de ses efforts, Sterling a essayé de parler à tout le monde, mais un jour, près d’un an après avoir quitté son emploi, il est tombé sur un de ses anciens collègues de travail au magasin. Ils ont parlé pendant quelques minutes, mais il était trop gêné pour lui dire qu’il était encore au chômage. Quand ils se sont séparés, le Saint-Esprit l’a incité à se retourner et à dire à l’homme qu’il cherchait toujours du travail. Il est revenu sur ses pas, il a parlé à son ami et l’a ajouté à sa liste de personnes-ressources du réseau. Il lui a aussi envoyé un exemplaire de son curriculum vitae.

Quelques mois plus tard, Sterling a suivi un cours en relations humaines professionnelles. Quand il a obtenu l’attestation, il s’est senti poussé à envoyer un courriel à ses relations de réseautage pour mettre à jour ses compétences.

Quand l’ami de Sterling a reçu le courriel, il a averti un des membres de son réseau qui a appelé Sterling quelques jours plus tard, l’informant d’un poste en ressources humaines disponible dans une entreprise locale. Il a appelé Sterling pour un entretien et sa nouvelle certification lui a permis de se qualifier pour le poste dans la société.

Bien que Sterling ne sache pas pourquoi il lui a fallu si longtemps pour trouver du travail, il ressent que notre Père céleste l’a aidé tout au long du chemin. Il n’a pas seulement pu poursuivre ses études, il a aussi été conduit à la bonne personne au bon moment. Son expérience l’a aidé à remarquer que notre Père céleste guidait sa vie.

Sterling dit : « J’ai appris que le Seigneur sait qui je suis et qu’il nous aime, ma famille et moi ». Quand je repense à ces quinze mois et à certaines expériences clés, je peux voir où le Seigneur m’a aidé le long du chemin que je devais prendre, pour apprendre les choses dont j’avais besoin. »

Commentaires

Était-ce utile ?