Aider les membres à établir un plan de carrière

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Sous la direction de l’évêque, les dirigeants de la prêtrise et de la Société de Secours doivent aider chaque membre dans le besoin à établir un plan d’autonomie temporaire et à long terme.

 

 

Parler des possibilités d’emploi du membre et faire des plans avec le conseil de paroisse pour répondre à ses besoins spécifiques. Le conseil doit d’abord se servir des ressources de la paroisse pour répondre aux besoins.

Les besoins en matière d’emploi apparaissent de différentes façons. Un membre qui a le sentiment de ne pas gagner assez d’argent peut avoir besoin qu’on l’aide à établir un budget plutôt que de trouver un nouveau travail. Ou peut-être que le membre a dépassé ses possibilités financières. Si vous revendez des biens inutiles, réduisez les dépenses, ou supprimez des services non indispensables, vous pourriez vivre selon vos moyens.

De la même façon, les membres qui recherchent vraiment de nouvelles possibilités de travail peuvent avoir besoin d’aide pour trouver une formation supplémentaire, écrire un CV, se préparer pour un entretien, trouver des emplois possibles et des réseaux de contacts.

Étapes pour établir un plan de carrière en vue d’une autonomie à long terme

L’autonomie est la capacité de subvenir aux nécessités de la vie pour soi-même et sa famille, par l’engagement et les efforts.

Lorsqu’on établit un plan d’autonomie à long terme, un formulaire officiel n’est pas nécessaire ; cependant, on peut utiliser la feuille d’Analyse des besoins et des ressources (article n° 32290). Il faudra généralement plusieurs réunions pour établir un plan complet.

Lorsque vous rencontrez le membre dans le besoin, établissez de bons rapports avec lui. Entre autres domaines d’autonomie, assurez-vous d’aborder les quatre éléments de carrière suivants :

 
1. 1. Objectif de carrière avec le revenu désiré

La première étape consiste à aider le membre à trouver la carrière qu’il aimerait. Ce choix de carrière doit être pratique et répondre aux besoins financiers du membre. L’objectif doit être établi par le membre et basé sur ses centres d’intérêt et ses capacités.

Pour aider le membre à trouver son objectif de carrière, réfléchissez aux questions suivantes :

  • Quelles sont les compétences et les capacités naturelles du membre ?
  • Comment le membre a-t-il utilisé ces compétences et capacités au cours de sa vie professionnelle ?
  • Si la formation, les études et l’expérience ne comptaient pas, qu’est-ce que le membre aimerait faire pour gagner sa vie ?

 

Si le membre ne peut pas trouver un objectif de carrière, vous pourriez faire appel à l’aide d’un spécialiste avant de poursuivre l’établissement de son plan de carrière, ou vous pourriez l’adresser au centre d’aide à l’emploi le plus proche pour qu’il reçoive une aide supplémentaire.

Aidez le membre à déterminer le niveau de revenu requis pour faire face aux obligations financières de la famille. Il pourrait s’avérer nécessaire d’établir un budget s’il n’en existe pas actuellement. À cette étape, un spécialiste pourrait être désigné pour fournir une aide supplémentaire.

Évaluez si le choix de carrière du membre lui permettra de faire face à ses obligations financières.

Le membre a-t-il un budget à jour ?

  • De quel revenu supplémentaire le membre aurait-il besoin pour vivre dans la limite établie par son budget actuel ?
  • La carrière que le membre désire poursuivre est-elle recherchée ou sur le déclin ?
  • Le choix de carrière produit-il habituellement le revenu requis par le budget du membre ?

 

Un spécialiste peut aider le membre à établir budget ou à répondre aux questions ci-dessus. Pour obtenir un complément d’aide, on pourrait adresser le membre au centre d’aide à l’emploi SDJ.

2. Besoins

La prochaine étape consiste à déterminer comment atteindre l’objectif de carrière et surmonter chaque obstacle.

Aidez le membre à trouver :

  • Les étapes spécifiques requises pour atteindre son objectif de carrière.
  • Les circonstances qui ont été, ou pourraient devenir, des obstacles à l’atteinte de l’objectif de carrière du membre, comme le manque de places en crèches ou de moyens de transport.
  • Les autres obstacles qui pourraient se présenter.

 

Il sera probablement nécessaire de se réunir plusieurs fois pour déterminer tous les besoins, et des besoins supplémentaires apparaîtront certainement aux cours du processus de planification.

Posez-vous les questions suivantes pour déterminer les besoins immédiats et à long terme du membre :

  • Une formation ou des études supplémentaires seront-ils nécessaires pour atteindre l’objectif de carrière ?
  • Combien de temps durera la formation ?
  • Comment le membre a-t-il trouvé un emploi dans le passé ?
  • Quelles sont les personnes que le membre connaît qui font carrière dans le domaine qui l’intéresse ?
  • Le membre est-il à l’aise pour parler de son objectif de carrière à d’autres personnes ?
  • Le membre a-t-il un budget à jour ? Son CV lui permet-il d’obtenir des entretiens ?

 

Les membres auraient avantage à participer au Stage de recherche d’emploi, à suivre une formation ou à faire des études supplémentaires, et à trouver des pistes d’emploi y compris grâce à leurs réseaux.

Si c’est opportun, il faudrait que chacun de ces besoins fasse l’objet d’une tâche dans le plan du membre.

3. Ressources

Une ressource est quelque chose ou quelqu’un qui peut être utilisé pour soutenir le membre ou l’aider à atteindre son objectif de carrière ou à répondre à ses besoins d’autonomie à long terme.

Les personnes dans le besoin ont souvent du mal à voir au-delà de leur situation difficile et peuvent ne pas réussir à reconnaître les ressources qu’ils ont actuellement et qui pourraient les aider à atteindre des objectifs à court ou à long terme. Les dirigeants de la prêtrise ou de la Société de Secours peuvent les aider à trouver ces ressources.

Aidez le membre à assumer ses responsabilités en posant lui-même des questions plutôt qu’en lui disant ce qu’il doit faire. Abordez un par un les besoins du membre en posant ce genre de questions :

  • Connaissez-vous quelqu’un qui pourrait vous aider à répondre à ce besoin spécifique ?
  • Avez-vous connaissance d’organisations de la collectivité qui aident les personnes ayant des besoins semblables ?
  • Comment les gens qui font face aux mêmes difficultés les résolvent-ils?
  • Comment la solution de cette difficulté vous permettra-t-elle d’atteindre votre objectif de carrière ?

 

Donnez des directives au membre et fournissez-lui des contacts pour l’aider à répondre à ses besoins d’emploi et d’autonomie. Ces ressources peuvent se trouver dans les limites de la paroisse ou du pieu. Elle peuvent aussi provenir des opérations d’entraide de l’Église ou d’autres ressources de la collectivité.

Les dirigeants peuvent aussi trouver des membres spécifiques pour aider les personnes dans le besoin en faisant un sondage annuel.

Le spécialiste de l’emploi de la paroisse ou du pieu peut être d’une grande aide pour réunir et compiler des renseignements concernant la paroisse ou le pieu.

4. Tâches

Il faudra certainement attribuer des tâches avant que le membre puisse atteindre son objectif. Le membre, l’évêque, les dirigeants de la prêtrise et de la Société de Secours, des mentors et des spécialistes devront chacun faire des choses spécifiques.

Pour chaque démarche, déterminez :

  • Qu’est-ce qui doit être fait ?
  • Qui peut aider le membre à accomplir cette tâche ?
  • Quand chaque tâche doit-elle être terminée ?
  • À quel moment faire rapport de chaque tâche terminée ?

 

La prise de responsabilité personnelle est essentielle pour acquérir de l’autonomie. Chaque fois que c’est possible, le membre doit assumer la responsabilité d’accomplir chaque tâche et de faire rapport de ses progrès à son dirigeant de la prêtrise ou de la Société de Secours.

Dans l’idéal, le membre doit rencontrer l’évêque avant de commencer son plan. Le conseil de paroisse doit revoir régulièrement le plan du membre, parler de ses progrès et continuer de l’aider pour qu’il surmonte tous les obstacles supplémentaires qu’il pourrait rencontrer.

Commentaires

Était-ce utile ?