Identifier les ressources existantes dans la paroisse

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

En tant que dirigeant de prêtrise ou de Société de Secours vous pouvez vous demander : « Comment puis-je m’acquitter de mon intendance qui est d’aider les membres à identifier les offres d’emploi et les ressources qui permettront de répondre à leurs besoins ? »

Le Seigneur prend soin de ses saints à travers le « magasin du Seigneur » qui est constitué des offrandes consacrées par les saints (voir Pourvoir aux besoins à la façon du Seigneur, 1990, p. 8). Chaque membre de votre collège de prêtrise ou de la Société de Secours fait partie de ce magasin. Lors d’un ralentissement mondial de l’économie, J. Thomas Fyans a déclaré :

« Des études faites sur le plan national ont montré que quatre-vingt pour cent des offres d’emploi étaient pourvues grâce au bouche à oreille plutôt que par des services de recrutement, des journaux ou d’autres types de diffusion d’annonces. Si dix pour cent de nos membres [sont] au chômage, quatre-vingt-dix pour cent ont un emploi. C’est par l’intermédiaire des membres de l’Église qui ont un emploi que des offres d'emploi peuvent être connues. Nous exhortons chacun de vous qui travaillez à guetter les postes à pourvoir qui pourraient être occupés par les membres de votre paroisse qui sont au chômage. La participation de la prêtrise est absolument vital à une époque où les emplois sont rares, l’engagement de la prêtrise est absolument vital » (voir « Les problèmes de l’emploi dans les années 80 », L’Étoile, octobre 1982, p. 166-167).

En tant que dirigeant de collège ou de la Société de Secours, que pouvez-vous faire pour aider les membres qui ont des difficultés liées à l’emploi ?

1. Travaillez en étroite collaboration avec le spécialiste de l’emploi de paroisse. Il peut vous aider à identifier les ressources, faire des enquêtes sur la situation de l’emploi dans la paroisse et à travailler individuellement avec les membres.

2. Pendant les réunions de conseil de paroisse, discutez des problèmes d’emploi auxquels les membres font face et faites un plan qui utilisera les ressources de la paroisse. Reportez-vous au discours de Richard C. Edgley, alors premier conseiller dans l’Épiscopat président, lors de la conférence générale d’avril 2009, discours dans lequel il explique comment la paroisse s’est mobilisée autour de Phil et a utilisé ses ressources pour l’aider à ouvrir son propre garage de réparation automobile. Grâce à une utilisation efficace des ressources disponibles dans la paroisse, vous pouvez aider des membres de la même façon.

3. Distribuez un questionnaire aux membres pour déterminer leurs besoins. De quel type d’emploi et de ressources ont-ils besoin ? Essaient-ils d’améliorer leurs compétences ou songent-ils à se mettre à leur compte ?

4. Encouragez les membres à s’exprimer. S’adressant aux membres en recherche d’emploi, frère Edgley a déclaré : « C’est à vous qu’incombe la responsabilité de trouver un emploi ou d’améliorer votre situation professionnelle. Vous pouvez être guidés continuellement par le Seigneur si vous jeûnez et priez régulièrement. Vos dirigeants de collège, votre évêque, les spécialistes et le personnel du centre d’aide à l’emploi vous aideront dans vos efforts. Cependant, nous craignons que, parfois, les dirigeants de la prêtrise ne connaissent pas votre situation. Manifestez-vous ! Faites-leur savoir que vous recherchez du travail » (« C’est votre appel téléphonique », Le Liahona, mai 2009).

En tant que dirigeant, vous pouvez favoriser une atmosphère qui encourage les membres à s’exprimer. Si vous connaissez des membres qui sont actuellement en proie à des difficultés, donnez-leur l’occasion de s’exprimer pendant les exercices d’ouverture des réunions de la prêtrise et de la Société de Secours. Pensez à des ressources possibles et parlez-en pendant les réunions. Racontez des histoires de réussite ! Faites savoir aux membres que vous êtes là pour les aider.

5. Chargez un « mentor » de travailler avec les membres. Il peut s’agir d’un instructeur au foyer, d’une instructrice visiteuse ou d’une autre personne. Le but du mentor est d’aider les personnes à atteindre des objectifs et à rester concentrées dessus, mais le plus important est qu’il leur donne de l’espoir et qu’elles comprennent qu’elles sont soutenues par un groupe. Demandez au mentor de faire rapport, à vous ou au spécialiste de l’emploi de paroisse, de la progression accomplie par le membre.

6. Facilitez l’identification des offres d’emploi à travers votre paroisse. Le facteur important dans ce processus est de veiller à ce que ce soit une priorité et pas seulement une action occasionnelle. Il existe plusieurs moyens de savoir quelles sont les offres d’emploi qui peuvent être portées à la connaissance des membres.

  • Produisez une liste des postes ou des compagnies que les personnes ciblent dans leur recherche d’emploi.
  • Demandez aux membres de vous donner des noms de contacts ou des offres d’emploi dont ils peuvent avoir connaissance dans les domaines recherchés. Par exemple, si frère Jones cherche un emploi comme soudeur, demandez si quelqu’un connait une personne ou une annonce dans ce domaine. Encouragez frère Jones à parler de son expérience aux membres.
  • Chaque dimanche, faites passer des « cartes » ou des feuilles d’inscription où les membres peuvent indiquer les contacts ou les offres d’emploi dont ils ont connaissance.
  • Utilisez le questionnaire sur la situation de l’emploi dans la paroisse pour identifier les endroits où les membres travaillent, l’expertise qu’ils pourraient mettre au service des autres et leurs besoins en matière d’emploi, s’il y en a.
  • Préparez un résumé des postes que recherchent les personnes au chômage ou demandez-leur à chacun de préparer un profil de réseau qui pourra être transmis aux membres du collège ou de la Société de Secours.
  • Veillez à ce qu’une annonce soit faite chaque semaine dans la partie concernant le programme de la paroisse en soulignant les efforts que fait la paroisse dans le domaine de l’aide à la recherche d’emploi.

 

7. Apprenez à connaître les services offerts dans les centres d’aide à l’emploi de l’Église.

En faisant un effort soutenu pour identifier les besoin professionnels des personnes et en demandant aux membres de donner le nom de contacts et des pistes d’emploi potentielles, vous aiderez les membres à comprendre comment ils peuvent aider les personnes au chômage. Par ailleurs, ces personnes au chômage verront que la paroisse est là pour se rallier autour d’elles et les aider à réussir dans leur recherche d’un emploi. Plus vous accorderez d’attention à vos efforts, meilleurs seront les résultats.

Commentaires

Était-ce utile ?