Développer votre petite entreprise ou votre travail à domicile

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Vous ne pouvez pas vous limiter à maintenir votre affaire. L’environnement concurrentiel actuel exige que vous développiez continuellement votre affaire.

REMARQUE : Cet article vous sera utile (petite entreprise - ou travail à domicile) si vous avez déjà terminé le Stage de création d’entreprise ou autre formation de lancement d’entreprise, si vous gérez votre entreprise depuis au moins deux ans et avez élaboré un plan d’activité que vous suivez pour la gestion de votre entreprise.

Les entreprises sont en concurrence féroce pour trouver des clients, réaliser des ventes et obtenir des parts de marché. Vous ne pouvez pas vous limiter à maintenir votre affaire. L’environnement concurrentiel actuel exige que vous développiez continuellement votre affaire. Suivez les étapes ci-dessous pour vous aider à améliorer votre entreprise :

 
Étape n° 1 : Fixez-vous des objectifs SMART pour améliorer les aspects propres à votre entreprise

Objectifs SMART

L’acronyme SMART se rapporte aux objectifs comprenant ce qui suit :

Spécifique, terme qui définit de façon claire le résultat désiré et non des généralités comme « améliorer les performances de mon affaire. »
Mesurable, en nombre, en pourcentage, en argent ou en d’autres termes qui indiquent facilement la progression et la réalisation.
Atteignable, des résultats dans les limites de temps, d’argent et d’autres ressources propres à votre affaire.
Réaliste, objectifs correspondant à la direction, aux produits, aux services et au marché souhaités pour votre entreprise.
Temps, délais et étapes précisant lorsque vous aurez atteint l’objectif final et chacune de ses phases.

Vous pouvez étudier les exemples suivants pour, ensuite, ébaucher deux à trois objectifs SMART pour votre entreprise.

« Vendre trois cent cinquante livres que nous avons déjà publiés au 15 décembre (trente pendant le premier trimestre, trente pendant le deuxième, cent pendant le troisième trimestre [lors de réunion de famille] et deux cent dix pendant le quatrième [à l’époque de Noël]). »
« Augmenter les ventes de vingt mille dollars et la clientèle du magasin de vingt pour cent par rapport à l’année précédente pendant notre campagne de Noël (1er nov. au 25 déc.). »
« Diminuer le coût global de la production de quinze pour cent par unité—sans diminution de la qualité—dans les deux derniers trimestres de l’année. »

Concentrez-vous sur les aspects propres à votre entreprise

Vous sélectionnez les aspects propres à votre entreprise que vous souhaitez améliorer : pertes et profits, marketing et ventes, finances, produits et services, technologie ou autre. Commencez par un aspect puis ajoutez-en d’autres jusqu’à améliorer trois à quatre aspects tous les ans. Vous pouvez étudier chacun de ces exemples pour une entreprise typique :

  • Pertes et profits : Augmentation des profits, réduction des frais généraux ou augmentation des marges.
  • Marketing et ventes : Augmentation du nombre de ventes, montant des ventes, nouveaux clients ou ventes par client.
  • Produits et services : Amélioration de votre produit, introduction d’un nouveau produit, réduction des vices de fabrication ou des erreurs de service ou diminution des coûts par unité.
  • Finances : Contrôle plus efficace des transactions financières, diminution de la dette, obtention de nouveaux capitaux, amélioration des recouvrements ou diminution des délais des comptes débiteurs.
  • Autre : Ouverture d’un nouveau site, augmentation de la taille des installations, renégociation d’un bail, embauche de nouveaux employés ou obtention de la couverture santé pour vous et vos employés.

 

Créer un tableau de bord pour suivre les progrès

Un tableau de bord d’entreprise est semblable au tableau de bord de votre voiture. Le tableau de bord vous permet de surveiller les organes clés de votre voiture : vitesse, niveau d’essence, température du moteur et clignotants. Votre tableau de bord vous informe quand il faut faire attention aux organes clés tels que les freins, l’huile et la situation du moteur.

Le tableau d’entreprise vous permet de surveiller les services importants de votre entreprise : ventes journalières et production, espèces collectées et dépensées, fréquentation du magasin ou rotation des produits. Un tableau de bord efficace vous informera aussi sur les services qui réclament votre attention : inventaire, ventes ou flux de trésorerie. Vous pourrez suivre certaines informations journellement, d’autres hebdomadairement, d’autres mensuellement.

Les sites Web www.bizstats.com ou http://www.venturelab.ucf.edu/resources_bizplan.html (pensez bien à revoir les outils sur le lien « Kaufman ») donnent la liste des bonnes pratiques (ou des scores de référence) des secteurs d’activité. Vous pouvez y trouver des données, compilées à partir de milliers d’entreprises, sur les processus les plus importants de votre secteur. Vous pouvez utiliser les données compilées pour fixer des objectifs et comparer votre entreprise avec les meilleures pratiques de votre secteur. Pour disposer de ressources dans votre région, prenez contact avec votre centre local d’aide à l’emploi.

Des logiciels comme QuickBooks ou Microsoft Excel vous permettront de créer des rapports simples à partir de tableau de bord qui peuvent être produits et étudiés rapidement. Créez les rapports à la main si vous n’avez pas accès à des logiciels informatiques. Les graphiques linéaires, à barres et en camembert illustrent les données permettant une comparaison rapide. Choisissez le format de rapport qui vous convient le mieux. Puis, étudiez votre tableau de bord journellement, hebdomadairement, mensuellement, trimestriellement et annuellement.

Étape n° 2 : Trouvez les ressources qui vous permettront d’être plus performant

Les programmes de formation ou les organismes professionnels peuvent vous aider à apprendre à gérer plus efficacement votre entreprise. Les ressources pouvant vous aider à gérer votre entreprise comprennent les programmes de développement des entreprises, les vendeurs et les fournisseurs, ou des sociétés qui peuvent faire plus efficacement le travail à votre place (beaucoup de gens s’adressent à ce dernier groupe pour sous-traiter).

Programmes de développement des entreprises

Les programmes de développement des entreprises vous aident à apprendre à améliorer les performances de votre entreprise. Ils ne font pas à votre place. On y enseigne aux chefs d’entreprise la planification d’entreprise, la gestion des ressources humaines, la gestion opérationnelle, la comptabilité, les questions juridiques, les problèmes et les solutions typiques des entreprises qui démarrent et bien plus encore. Ces programmes vous permettent aussi d’apprendre des réussites et des erreurs des autres. Ils vous font économiser du temps en vous montrant ce qui marche au lieu que vous ayez à inventer quelque chose qui existe déjà.

Toutes les collectivités offrent une combinaison de programmes pour aider les micro entreprises ou les petites entreprises. Vous pouvez :

  • lire un large choix de livres, des articles de journaux ou des blogs de bonne réputation.
  • Vous inscrire à des programmes patronnés par la collectivité, tels que Small-Business Development Centers (SBDC) (centres de développement des petites entreprises), Service Corps of Retired Executives (SCORE) (association de cadres retraités), chambres de commerce et plus.
  • Participez aux programmes de micro entreprise ou de micro finance qui comportent une formation.
  • Adhérez à des associations professionnelles ou à des organismes locaux promouvant l’esprit ou la création d’entreprise.
  • Assistez à des conférences, des stages, des webinaires et autres actions de formation.
  • Engagez des consultants ou d’autres professionnels pour vous aider à faire croître votre activité.

 

Vous trouverez une liste de bons livres et des liens vers des programmes nationaux et internationaux en créant un compte sur ldsjobs.org. Recherchez les programmes locaux pour les petites entreprises sur ce site Web en sélectionnant « Small business Resources » dans la liste déroulante.

Les fournisseurs qui donnent ce que vous avez besoin pour atteindre vos objectifs.

Les fournisseurs ne vous apprennent pas à rendre votre entreprise plus performante. Ils vous vendent le matériel brut dont vous avez besoin pour produire ce que vous vendez : poulets, textile, fil, acier ou quoi que ce soit que vous utilisez. En tant que chef d’entreprise, il vous faudra peut-être acheter le matériel et les fournitures de bureau, le matériel d’impression, la publicité ou les meubles.

Vous pouvez améliorer les performances de votre entreprise en choisissant avec soin les fournisseurs. Vous pouvez négocier des remises sur les achats, les contrats de service et autres économies sur les coûts. Vous pouvez aussi négocier de meilleures méthodes de règlements pour ne pas avoir à fournir des espèces lors des achats.

Les sociétés qui peuvent faire une partie du travail plus efficacement que vous (Sous-traitants)

Finalement, vous pourriez envisager de louer les services de sociétés pour pallier l’embauche de personnel. Il est fréquent que les patrons aient le sentiment de devoir tout faire. C’est pourquoi les petites tâches nécessaires au fonctionnement de l’entreprise détournent de celles plus importantes indispensables pour faire croître leur affaire. L’internet permet aux entrepreneurs de trouver des méthodes plus simples de louer les services d’autres sociétés pour faire ce qu’ils devaient faire. Ce procédé consistant à louer les services d’une société pour accomplir une partie de ce que votre entreprise aurait fait s’appelle la sous-traitance. Aujourd’hui, vous pouvez louer les services de :

  • Entreprises de comptabilité, cabinets d’expertise comptable, sociétés de planification juridiques et financières.
  • Entreprises de paie qui embauchent les gens, rédigent les bulletins de salaires et fournissent des garanties collectives.
  • Service à la clientèle, télésollicitation et assistants virtuels pour répondre au téléphone, traiter les commandes et fournir le soutien administratif.
  • Publicité, marketing ou représentants du fabricant pour vendre votre produit.
  • Sociétés de technologie de l’information qui gèrent des sites Web, des réseaux informatiques et la sauvegarde des données.
  • Entreprises manufacturières pour faire et expédier votre produit.

 

Étape n°3 : Agissez pour rendre votre entreprise plus performante.

Planifiez trois ou quatre actions supplémentaires chaque mois qui permettront d’atteindre votre objectif.

En tant que chef d’entreprise, vous devez admettre que vous ne pouvez améliorer les performances de votre entreprise si vous continuez à faire toujours les mêmes choses. Le chef d’entreprise qui réussit travaille sur son entreprise, pas seulement dans son entreprise. Vous allez devoir identifier les actions précises que vous ferez pour améliorer les performances de votre entreprise. Commencez par choisir une chose à faire toutes les semaines ou tous les mois en plus de ce que vous faites habituellement. Ensuite, quand cette chose produira des résultats, ajoutez-en une autre qui fera croître votre activité. Limitez-vous à trois ou quatre actions supplémentaires, au risque d’être dépassé.

Vous trouverez des idées d’action dans les ressources que vous avez examinées à l’étape n°2. Vous pouvez trouver des idées dans des livres, des articles de journal ou des blogs. Vous pouvez en trouver dans les programmes, les ateliers ou les conférences. Vous pouvez les entendre dans des réunions locales ou des associations.

Prévoyez du temps dans votre agenda pour terminer les actions.

Les chefs d’entreprise ont besoin de planifier dans un agenda ce qu’ils vont faire. Vous pouvez utiliser une feuille de papier accrochée au mur, un agenda que vous portez dans votre poche ou un gestionnaire de temps sur votre ordinateur ou votre téléphone portable. Vous devez réserver du temps dans votre agenda pour terminer les actions une fois que vous avez décidé quoi faire pour faire avancer votre affaire. Protégez le temps afin que le fonctionnement quotidien ne vous empêche pas d’agir. Puis, évaluez si les actions ont amélioré les performances de votre entreprise et dans quelle mesure.

Étape n°4 : Développer le sens des responsabilités

Les grandes entreprises développent le sens des responsabilités et l’habitude de faire rapport de leur fonctionnement. Chaque personne fait rapport à celle qui est au-dessus dans l’organisation jusqu’au président-directeur général qui fait rapport au conseil d’administration. Les petits patrons et les entrepreneurs rencontrent des difficultés en matière de rapports. À qui faites-vous rapport ? Vous n’avez pas de superviseur parce que vous supervisez tous les autres.

Des organismes de micro entreprise ont démontré les avantages de la responsabilité dans leurs banques rurales. Chaque semaine, les emprunteurs font rapport aux autres emprunteurs de la croissance de leur entreprise en venant payer l’échéance de leur prêt. C’est pourquoi, nous vous recommandons de développer le sens des responsabilités pour votre entreprise.

De nombreux entrepreneurs et petits patrons se réunissent ou créent des groupes pour développer le sens des responsabilités. Un groupe peut être composé de cinq ou six personnes qui travaillent à des objectifs semblables. Les membres du groupe se réunissent une fois par mois pendant 60 à 90 minutes pour s’encourager et se soutenir mutuellement. L’ordre du jour pour la réunion avec votre groupe est simple :

  • Les entrepreneurs présentent leur objectif, ce qu’ils ont fait depuis la dernière réunion pour améliorer leur affaire, les résultats de ce qu’ils ont fait, et ce qu’ils feront avant la prochaine réunion.
  • Les membres présentent un défi ou une idée qu’ils ont pour les autres. Ensuite, le groupe réfléchit à des solutions ou font des commentaires à la personne qui a présenté le défi ou l’idée.
  • Le groupe salue les réussites des uns et des autres. Les membres du groupe se soutiennent mutuellement dans les échecs.

 

Développer le sens des responsabilités grâce à des mentors, des groupes de petits entrepreneurs, ou par d’autres méthodes a plusieurs avantages. Vous ne vous sentirez pas seul à résoudre des problèmes que tous les entrepreneurs rencontrent Vous découvrirez que faire rapport des progrès à d’autres vous motivera pour aller au bout des actions que vous avez définies. Parce que vous allez au bout des actions, le taux d’amélioration augmentera. Les autres vont vous aider à trouver de bonnes idées pour vous améliorer et pour agir quand vous penserez que plus rien ne peut être tenté. Votre groupe vous régénérera quand vous sentirez que vous n’avez plus rien à donner.

N’affrontez pas tout seul la lourde tâche d’améliorer votre entreprise. Développez le sens des responsabilités en trouvant un mentor, en rejoignant ou en créant un groupe de petits entrepreneurs.

Commentaires

Était-ce utile ?