Est-ce que vous mettre à votre compte est la bonne solution pour vous ?

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Beaucoup de gens rêvent d’être un jour leur propre patron. Pour certains, créer son entreprise est le moyen le plus rapide de changer ce rêve en réalité. Mais tout le monde n’est pas fait pour travailler à son compte.

Pourquoi créer son entreprise ?

Les questions suivantes vous fourniront une orientation :

  • Pourquoi songez-vous en ce moment à choisir l’entreprenariat ?
  • Si vous pouviez obtenir le travail idéal ou commencer la bonne affaire, laquelle choisiriez-vous aujourd’hui ? Pourquoi ?

Comparés aux employés traditionnels, les entrepreneurs ne sont pas nécessairement plus heureux, moins frustrés ou moins inquiets, ni même plus satisfaits de leurs activités journalières. Personne n’est là pour vous donner des taches à effectuer, vous fournir un flot continu de travail, ou signer votre chèque hebdomadaire. À moins de pouvoir vous identifier et vous accrocher à ce qui vous motive le plus, vous ne réussirez sans doute pas.

Qualifications personnelles

Un autre moyen de savoir si vous êtes fait pour la création d’entreprise est de penser à vos propres qualifications et préférences. Bien que beaucoup de personnes pensent qu’elles peuvent transformer une compétence, un passe-temps ou un talent particulier en commerce prospère, en réalité posséder une petite entreprise nécessite des compétences en affaires et dans d’autres domaines, qui sont souvent négligées. S’il y a jamais eu un moment pour être honnête envers vous-même, c’est maintenant.

Les questions suivantes peuvent vous aider à effectuer une autoévaluation sincère :

  • Quelles sont vos qualifications pour posséder une entreprise ?
  • Avez-vous de l’expérience dans la vente et le marketing ?
  • Avez-vous de l’expérience dans l’opérationnel, l’administratif et la gestion d’entreprise ?
  • Quel est votre niveau d’expérience dans les pratiques de base en matière de gestion financière des entreprises ?
  • Quelle instruction, formation, ou expérience avez-vous qui indique que vous serez capable de produire les résultats escomptés ?
  • Si vous n’avez pas prévu de gérer des parties spécifiques de l’activité, qui les gèrera et combien cela vous coûtera-t-il ?

Le coût de la création d’entreprise

Bien que certains entrepreneurs gagnent un revenu net plus élevé que les employés traditionnels faisant le même travail, le coût de la gestion d’une entreprise peut souvent réduire considérablement votre revenu. Il est judicieux de déterminer tout d’abord vos besoins financiers personnels. Quelles sont vos dépenses courantes ? Comment couvrirez-vous les dépenses de santé ? Puis, calculez les frais de démarrage et les dépenses courantes. Que devrez-vous payer en taxes supplémentaires ?

Il est essentiel de se souvenir qu’en plus de fournir des services ou des produits, vous devrez consacrer du temps et de l’argent aux tâches nécessaire pour faire fonctionner votre activité, ce qui inclut :

  • La promotion et la vente.
  • Le suivi des revenus et des dépenses.
  • Le paiement des impôts locaux, régionaux et nationaux.
  • La communication et la signature de contrats avec les clients et les fournisseurs.
  • La gestion de tout ce qui est relatif aux employés, comme les salaires et les avantages.
  • Le respect des lois, des règlements et des directives locales, régionales et nationales liées à votre activité.

Puisque le fait de tirer des leçons de vos erreurs est à la foi coûteux et prend du temps, il est important de prendre des cours de gestion d’entreprise ou de participer à des séminaires avant de créer votre entreprise. Les centres d’aide aux petites entreprises, les écoles locales et d’autres organismes privés offrent de l’aide aux personnes qui démarrent leur activité. Le centre d’aide à l’emploi de l’Église offre également de l’aide à la création d’entreprise, y compris des ateliers de création d’entreprise.

Autres éléments à prendre en considération :

Un des aspects positifs d’être à votre compte est que vous pouvez avoir la liberté de prendre vos propres décisions. Mais il y a également un aspect négatif. Créer son entreprise peut générer du stress, un revenu variable et des risques. Pensez aux pours et aux contres de cette manière : Si vous créez votre entreprise, vous pouvez décider à quel moment prendre un jour de congés et si vous en prendrez, mais personne ne vous paiera si vous le faites.

Si vous pensez travailler à votre propre compte, une bonne idée serait de parler avec des personnes qui ont ou ont eu une activité similaire à celle que vous voulez démarrer. Vous devez faire beaucoup de recherches.

Si ces exercices vous ont aidé à comprendre que la création d’entreprise n’est pas pour vous, c’est une excellente chose. Pensez à tout le temps, la frustration et l’argent que vous avez économisé en ne démarrant pas votre activité destinée à l’échec ! D’un autre côté, si votre désir de démarrer une activité a été clarifié, alors rien ne devrait vous retenir de devenir votre propre patron.

Commentaires

Était-ce utile ?