Neuf façons d’aider votre famille en période de chômage.

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Le chômage affecte tous les membres de la famille. En tant que parents, vous croyez peut-être que vous devez faire votre recherche d’emploi tout seul, alors qu’en réalité votre famille est une source de soutien et d'encouragement incroyable et primordiale.

Vous avez peut-être du mal à savoir quand inclure vos enfants et ce qu'il convient de leur dire. Vous vous demandez peut-être comment les inclure dans votre recherche d’emploi sans pour autant les inquiéter.

Voici quelques réflexions à prendre en considération :

1. Concertez-vous.

Rechercher un emploi est souvent difficile, mais cela peut également fournir l’occasion de se serrer les coudes en famille . Réunissez-vous et discutez de l’impact financier, émotionnel et spirituel de la recherche d’un emploi. Faites un plan pour décider ensemble comment vous allez avancer et comment chacun peut y contribuer. Il est souvent bénéfique pour les enfants plus âgés de comprendre l'impact de l'activité professionnelle sur la vie de famille.

2. Restez impliqué dans la vie familiale.

Vous amuser en famille vous permet d’évacuer le stress et de passer de bons moments. Ce sont des moments où votre famille peut se concentrer sur autre chose que la recherche d’emploi et qui peuvent aider tout le monde à rester positif.

En période de chômage, vous pourriez être tenté d’éviter les gens. Toutefois, l’isolement peut engendrer des sentiments de honte, de dépression et d’indignité. Restez actifs dans votre paroisse et gardez vos amis. Vous déciderez probablement de réduire les passe-temps ou les habitudes onéreuses, mais apportez le moins possible de changement à votre vie quotidienne. Faites l'effort d’avoir des activités régulières en famille. Vous pourriez faire des jeux dans les jardins publics ou ressortir les jeux de société, mais passer du temps ensemble aura beaucoup d'importance pour vous et vos enfants.

3. Ne laissez pas la recherche d'emploi changer votre famille.

N’oubliez pas que vous êtes bien plus qu’une famille qui fait face au chômage. Aidez vos enfants à voir que les coups durs arrivent à tout le monde et que le chômage n'est pas quelque chose de honteux. Les épreuves font partie de la vie, comme en a témoigné Jeffrey R. Holland, «  Les mauvais jours ont une fin, [...] la foi triomphe toujours et […] les promesses divines sont toujours tenues. » (« Lessons from Liberty Jail », Ensign, septembre 2009). Instruisez-les par l'exemple, en mettant l’accent sur leur valeur divine et leurs talents uniques.

4. Faites une priorité de la prière et de l'étude des Écritures.

La prière quotidienne et l'étude des Écritures en famille sont parmi les meilleures façons de rester unis et de trouver la paix. Quels que soient les aléas de la vie, donnez la priorité à ces pratiques. Elles seront une source de révélation quand vous prendrez des décisions importantes concernant l’avenir. N’oubliez pas non plus les jeûnes familiaux et les voyages au temple pour avoir l’Esprit et recevoir des bénédictions supplémentaires.

5. Conservez le même emploi du temps.

Les demandeurs d’emploi ont souvent davantage de temps libre. Plutôt que de laisser votre emploi du temps changer radicalement, conservez les mêmes horaires. Levez-vous à la même heure, habillez-vous comme si vous alliez travailler et commencez votre recherche d’emploi à l'heure à laquelle vous partiriez pour le travail. Ces points non seulement constituent un excellent moyen de trouver un nouvel emploi plus rapidement, mais ils aident également toute la famille à garder une impression de normalité.

6. Travaillez constamment à votre réseau.

Faites part de votre recherche d’emploi aux parents d'élèves, aux enseignants et aux entraîneurs des établissements scolaires fréquentés par vos enfants et durant leurs activités extrascolaires.

N’oubliez pas que votre conjoint et vos enfants ont leurs réseaux, eux aussi. Même si votre conjoint ne travaille pas dans le même secteur professionnel que vous, il pourrait être en contact avec des personnes qui en font partie.

7. Faites participer vos enfants à votre recherche d’emploi.

Laissez vos enfants participer à votre recherche d’emploi dans la mesure de leurs moyens. Vous pourriez organiser une activité de soirée familiale où vos enfants détermineront vos points forts et vos succès, ou alors où ils vous aideront à vous entraîner pour un entretien d'embauche en vous interrogeant sur les questions les plus fréquemment posées. Non seulement cela vous préparera à réussir dans votre recherche d’emploi, mais cela montrera aussi à vos enfants ce qu’il convient de faire quand on postule pour un emploi.

8. Cherchez à être heureux.

Vous amuser vous permet d’évacuer le stress et de profiter de l'instant. Ce sont des moments où votre famille peut se concentrer sur autre chose que la recherche d’emploi et peut aider tout le monde à rester positif. Vous savez ce que vos enfants aiment faire. Cherchez des activités qui feront plaisir à votre famille.

9. Exprimez vos remerciements.

Le chômage peut faire peur, tant aux parents qu'aux enfants. Même si vous n'avez pas l'impression que c'est le cas, le Seigneur prend soin de votre famille et vous bénira tout au long de votre recherche d’emploi. Soyez attentifs aux interventions du Seigneur et prenez l'habitude, dans votre foyer de reconnaître ses tendres miséricordes d'en témoigner.

Commentaires

Était-ce utile ?