Récolter les récompenses de sa diligence

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Joaquin a toujours travaillé avec acharnement pour subvenir aux besoins de sa famille. Sa femme a consacré son temps à élever leurs deux filles, et la petite famille dépendait uniquement des revenus du travail de Joaquin. Il travaillait sous contrat pour une entreprise privée de prêt, mais lorsque le projet sur lequel il travaillait est arrivé à son terme, il s’est retrouvé au chomâge et sans revenus pour subvenir aux besoins de sa famille. La seule chose à laquelle il a pensé a été de s’agenouiller pour prier.

Il a dit : « J’ai commencé à méditer et prier Dieu pour être guidé, je lui ai demandé de m’indiquer où je devais commencer à chercher un emploi. À la fin de ma prière, j’ai eu la forte impression que je devais me rendre au centre d’aide à l’emploi de l’Église. »

Le lendemain, Joaquin a pris un bus et a fait le voyage de deux heures pour se rendre au centre d’aide à l’emploi de San Salvador (Salvador). Des bénévoles l’ont aidé à préparer son CV, et ils ont créé ensemble une liste d’entreprises auxquelles il pouvait se rendre pour déposer son CV et demander un entretien. Puis il s’est fixé l’objectif de déposer au moins dix CV par jour, que ce soit en personne ou par voie électronique.

Dans les trois jours qui ont suivi sa visite au centre d’aide à l’emploi et la mise en place de son plan de recherche d’emploi, Joaquin a commencé à recevoir des appels de plusieurs entreprises qui l’invitaient à venir pour un entretien.

Joaquin raconte : « J’ai eu des entretiens avec plusieurs entreprises, mais même si j’ai obtenu de très bons résultats, je n’ai pas cessé d’envoyer des CV chaque jour comme les bénévoles du centre me l’avaient conseillé. Il y a des jours où j’avais jusqu’à quatre entretiens de prévus, mais même lorsque les entretiens finissaient tard, je prenais le temps d’envoyer au moins quelques CV par voie électronique. »

Au bout de quelques semaines de recherche, Joaquin a passé une journée remplie de nombreux entretiens. Bien qu’il aurait pu se sentir justifié de rentrer chez lui sans envoyer de CV, il a décidé de tenir son objectif et d’envoyer un CV par voie électronique à deux entreprises.

Le lendemain, il a reçu un appel d’une des entreprises à laquelle il avait envoyé un CV la veille. Au cours des prochains jours, Joaquin a eu plusieurs entretiens avec le personnel des ressources humaines et des dirigeants de l’entreprise. Lorsqu’il est arrivé pour un dernier entretien, on lui a dit que l’entreprise voulait lui offrir un poste. Joaquin a ressenti immédiatement le désir d’exprimer sa reconnaissance envers les personnes qui l’avaient aidé.

Il a dit : « Tout ce que je voulais faire, c’était d’aller voir les personnes qui faisaient partie du centre d’aide à l’emploi, et j’y suis allé le jour même pour les remercier. J’avais le cœur rempli de gratitude envers Dieu pour un programme tellement inspiré et pour les frères et sœurs du centre d’aide à l’emploi qui étaient toujours disposés à m’aider avec un sourire et des paroles d’encouragement. »

En plus du soutien et des encouragements que le centre lui a apporté, Joaquim dit que les ressources disponibles grâce au centre l’ont aidé à réussir dans sa recherche sans dépenser l’argent nécessaire pour subvenir aux besoins de sa famille pendant cette période difficile.

Il a dit : « Dans mon pays, tout le monde n’a pas accès à un ordinateur ou à l’Internet chez lui. Au centre, j’ai pu imprimer des CV, chercher des offres d’emploi sur l’Internet, et passer des coups de téléphone pour demander des entretiens sans que cela me coûte de l’argent. J’ai calculé la valeur des ressources que j’ai utilisées au centre, et elle m’ont permis de réduire beaucoup mes dépenses. »

Joaquin récolte maintenant les fruits de sa diligence et il est reconnaissant pour les bénédictions spirituelles et temporelles qu’il a reçues grâce à sa nouvelle carrière professionnelle.

Il a dit : « Je veux rendre témoignage que si nous utilisons les outils que notre Père céleste nous donne et que nous faisons preuve de détermination et de foi, il nous donne ce dont nous avons besoin. Il ne laissera jamais ses enfants périr ; il nous aime, et pour cette raison il a des programmes comme les services d’aide à l’emploi pour nous aider. »

Commentaires

Était-ce utile ?