Elle a prouvé qu’elle n’était pas trop âgée

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Alors que d’autres personnes pensaient qu’Erna était trop âgée pour commencer sa carrière professionnelle, son évêque, Deseret Industries, et les services d’aide à l’emploi SDJ pensaient différemment.

Erna a un diplôme universitaire en informatique et elle espérait travailler dans ce domaine. Mais lorsqu’un de ses enfants, sa seule fille, est née sans reins, ses plans ont changé. Elle a rapidement abandonné sa carrière d’informaticienne pour en faire une en tant qu’aidante pendant vingt-quatre ans. Elle a consacré tout son temps à prendre soin de sa fille.

Sa fille a subi une transplantation de rein et elle a eu une santé relativement bonne pendant plus de dix-sept ans, mais sa santé a décliné graduellement. Erna, qui était l’aidante, a commencé par être anxieuse, irritée puis en colère parce qu’elle savait que sa fille ne vivrait pas longtemps. Lorsqu’elle est décédée, Erna a ressenti un grand vide. Rien ne pouvait l’extraire du nuage noir qui l’entourait. Elle a essayé de retourner travailler, mais les choses ne se sont pas passées comme elle l’avait prévu.

En décembre 2009, l’évêque d’Erna l’a rencontré pour parler de ses options d’avenir. Erna avait plus de soixante ans et ses compétences n’avaient pas été utilisées pendant des années. Son évêque lui a recommandé d’aller à Deseret Industries (DI) pour participer à leur programme de formation professionnelle. Elle a accepté l’offre.

Erna a été acceptée dans un programme professionnel à DI, où on lui a aussi proposé des cours et donné des occasions qui l’ont aidé à changer sa conception de la vie. Elle a travaillé avec un mentor pour se fixer des objectifs d’emploi à long terme avec des avantages et des possibilités de promotion. Elle a commencé à avoir davantage confiance en ses capacités. Grâce à la formation de DI, elle a appris à travailler avec des clients, à gérer des charges de travail, et elle a actualisé ses compétences en informatique.

Erna a dit : « DI m’a rendu ma personnalité, ma confiance, et mon estime de moi-même parce que quand je m’y suis rendue je n’avais pas une bonne opinion de moi-même. Mais ils vous félicitent, ils vous récompensent, ils vous remarquent. »

Pendant le temps qu’elle a passé à DI, elle est allé au centre d’aide à l’emploi presque quotidiennement pour apporter son aide et se renseigner sur les possibilités d’emploi. Elle a suivi le Stage de recherche d’emploi, et les missionnaires l’ont aidé à mettre à jour son CV avec ses nouvelles compétences. Les missionnaires l’ont aidé à s’inscrire sur le nouveau site Web ldsjobs.org pour qu’elle puisse recevoir les nouvelles offres d’emploi. Ils l’ont tenu au courant des entreprises qui embauchaient du personnel, Erna a envoyé des candidatures, et elle a eu des entretiens avec différentes entreprises plusieurs fois par semaine. Elle était étonnée de l’aide que des missionnaires qui se souciaient d’elle lui donnaient généreusement.

Erna a dit : « Chaque jour je disais littéralement : ‘Père céleste, merci pour ma vie, merci beaucoup’. »

Un jour alors qu’elle entrait dans le centre d’aide à l’emploi de Tooele, les missionnaires lui ont dit qu’une entreprise qui avait laissé des dossiers de candidature au centre reviendrait plus tard les chercher. Eran a rempli avec soin un dossier et elle a attendu que le représentant de l’entreprise arrive. Elle lui a tendu son dossier de candidature en mains propres et lui a demandé : « Quand auront lieu les entretiens ? »

Elle lui a fait tellement bonne impression qu’il l’a invitée à un entretien le lendemain. Peu de temps après, on l’a invitée à suivre une formation dans l’entreprise et sa progression a commencé. Elle a été promue deux fois en un mois, et en moins de deux mois d’ancienneté elle avait déjà reçu trois récompenses pour son service à la clientèle.

Erna est reconnaissante d’avoir un travail. Elle est encore plus reconnaissante à Deseret Industries et aux services d’aide à l’emploi pour l’avoir aidée non seulement à avoir un emploi mais aussi à progresser dans la vie.

Erna a dit : « Nous avons l’organisation la plus connectée, nous nourrissons ceux qui ont faim comme notre Père céleste le désire, nous prenons soin des besoins émotionnels et physiques et nous essayons de ne pas nous relâcher. Lorsque quelqu’un est au chômage, nous ne lui donnons pas simplement de la nourriture, nous lui donnons l’occasion de progresser et d’aller de l’avant. »

Commentaires

Était-ce utile ?