Commencer petit

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Gérer une affaire qui marche demande, dès le début, de faire soigneusement attention à vos ressources et de prendre de bonnes initiatives. Il est également important de suivre le conseil de planifier et d’épargner pour l’avenir. « Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer ? » (Luc 14:28).

Vous trouverez ci-dessous quelques idées et suggestions pour créer une entreprise :

 
Ce qui peut vous être utile.

Connaissez vos ressources et vos limites. Ayez une image claire de votre position et de celle de votre entreprise.

  • Connaissez votre marché. Sachez combien de personnes achèteront votre produit ou votre service, à quelle fréquence, et à quel prix. Tout cela fait partie d’une étude de marché.
  • Utilisez sagement vos bénéfices. Lorsque votre affaire tourne bien, mettez de l’argent de côté pour les périodes difficiles. Une épargne vous sécurise et vous permet de tirer profit des occasions qui se présentent.
  • Évitez les dettes inutiles. Si possible, essayez d’avoir un emploi permanent lorsque vous démarrez une petite entreprise. Le revenu régulier assure un complément financier lorsqu’une entreprise démarre et que les rentrées d’argent sont fluctuantes.
  • Ne comptez pas sur un succès immédiat. Souvenez-vous que presque toutes les entreprises mettent du temps avant de réaliser des bénéfices et que cela demande un dur travail et de la patience.
Quels sont les obstacles ?

Lors du démarrage d’une entreprise, l’erreur commune est d’essayer de trop en faire et trop tôt. Voici d’autres erreurs habituelles :

Une étude de marché incomplète

Des renseignements insuffisants et le fait de ne pas poser assez de questions vous donneront des résultats faussés et des conclusions erronées. Ne pas prendre de l’avance par rapport à la recherche est essentiel. Vous devez prendre en compte les faits, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Si quelqu’un essayait de vous vendre une idée qui implique votre temps et votre argent, quel serait votre niveau de scepticisme ? Ne vous attendriez-vous pas à recevoir des preuves de ses recherches et ne vous assureriez-vous pas que cette personne a vérifié ses conclusions sous tous les angles ?

Contracter des prêts inutiles

Souvenez-vous de ne pas prendre de risques allant au-delà des pertes que vous pouvez vous permettre. Les investissements importants peuvent rapporter gros mais également entraîner des pertes importantes.

Suivez le conseil de Heber J. Grant (1856-1945) : « S’il y a une chose qui apportera la paix et la satisfaction dans le cœur humain et dans la famille, c’est de vivre selon nos moyens. Et s’il y a une chose qui soit déchirante, décourageante et déprimante, c’est d’avoir des dettes et des obligations dont on ne peut pas se défaire ” (Gospel Standards, comp. G. Homer Durham, 1941, p. 111).

Quelle est la différence entre commencer petit et ne pas saisir les occasions ?

Il y a une différence entre gérer ses fonds avec soin et adapter son entreprise aux évolutions du marché.

Anticipez

Si vous devez prendre des risques, assurez-vous qu’ils soient calculés et que vous savez ce que vous ferez en cas d’échec. Posez-vous la question : « Que puis-je me permettre ? » Vous rencontrerez peut-être une occasion qui semble bonne, mais uniquement si tout marche bien. Toute prise de risque qui coulerait votre affaire en cas d’échec n’est jamais un bon plan. Évaluez les risques en posant les questions suivantes :

  • Combien de temps faudra-t-il pour rembourser cet argent ?
  • Quand cette option sera-t-elle rentable ?

Les risques ne sont pas toujours immédiatement une source de profits financiers. Vous devez prendre en compte la quantité de travail nécessaire avant que quelque chose ne soit rentable. Pendant combien de temps pouvez-vous vous permettre de travailler sans dépenser de revenus mais sans en gagner non plus ?

Adaptez

Une erreur que font souvent les gens est de ne pas prendre d’initiatives pour leur entreprise. Un chef d’entreprise peut être prudent, mais cela ne signifie pas qu’il ne doit pas essayer d’améliorer les performances de son entreprise.

Prévoyez de faire une étude de marché plus d’une fois ; recherchez constamment de nouveaux moyens de présenter vos produits, et cherchez à anticiper les fluctuations du marché.

Comme l’a déclaré Bruce Barton, le philosophe : « Action et réaction, flux et reflux, épreuve et erreur, changement, voilà ce qui rythme notre vie » (dans The International Dictionary of Thoughts, 1969, p. 117). Une entreprise doit toujours s’attendre au changement, et une entreprise qui ne s’adapte pas à des marchés fluctuants ne prospérera pas.

Principes de base des affaires

Voyez la discussion concernant les quatre pierres angulaires dans le Stage de création d’entreprise.

  • Ayez une image claire de la situation de l’entreprise au jour le jour.
  • Comprenez votre marché et les besoins auxquelles vous répondez.
  • Une fois que vous connaissez votre affaire et ce que le marché désire, trouvez de nouveaux moyens de présenter vos produits.
  • Maîtrisez vos finances. Gérez l’aspect financier de votre affaire en prêtant attention aux détails.

Les bonnes ressources pour une étude de marché

Travail en réseau Contactez des gens que vous connaissez et qui ont de l’expérience dans votre genre d’entreprise. Voir Travail en réseau.

Groupes industriels Organisations de spécialistes d’un service ou d’un produit particulier.

Sites Web du gouvernement ou commerciaux Sites Internet qui évaluent les tendances des marchés nationaux. Voir S’informer sur une entreprise.

Recherches en observant, en participant et en posant des questions (OPP) Il s’agit de recherches que vous faites vous-mêmes

  1. Observez une entreprise qui ressemble à celle que vous aimeriez créer. Prenez note des personnes qui en font partie et de leurs réactions lorsqu’elles en sortent. Ont-elles un produit entre les mains ?.
  2. Participez Rendez-leur visite comme un client et demandez-leur quels sont les bons moments pour obtenir un rendez-vous et quels produits ils vous recommandent. C’est un moyen de connaître les périodes pendant lesquelles ils sont le plus occupés et les produits qui se vendent le mieux.
  3. Posez des questions. Entamez des conversations amicales avec des gens qui viennent juste de quitter l’entreprise. Demandez-leur ce qu’ils pensent du service et s’il a répondu à leurs attentes.
Ce que tout dirigeant d’entreprise devrait savoir concernant un prêt

Tous les chefs d’entreprise veulent savoir s’ils font une bonne affaire. Si vous devez empruntez de l’argent pour votre entreprise, assurez-vous que vous comprenez les termes du prêt et qu’ils sont les mieux adaptés à votre situation. Vous n’êtes pas obligés d’accepter de prendre des risques financiers indésirables. Le meilleur prêt est à votre disposition ; il vous suffit de comparer les différents taux, coûts et pénalités.

Cette dépensejustifie-t-elle cet emprunt ?

Déterminez si un prêt est nécessaire en vous renseignant sur les options financières à votre disposition et les risques qui leur sont associés. Le meilleur moyen d’obtenir ces renseignements est de parler avec des personnes qui ont fait un emprunt. Demandez-leur quels en sont les avantages et les inconvénients. Vous pouvez également vous renseigner sur les ressources financières à votre disposition dans votre région en consultant les ressources de ce site concernant la création d’entreprise ou en contactant le centre d’aide à l’emploi SDJ le plus proche.

Quelles sont mes capacités de remboursement d’un prêt ?

Si vous décidez qu’un emprunt est indispensable, alors vous devez en déterminer l’élément-clé : Comment allez-vous le rembourser ? Examinez le projet dans lequel vous voulez investir. Comment utiliser l’argent pour qu’il apporte un profit ? Il est important de déterminer avec exactitude combien vous rapportera un investissement (et la rapidité avec laquelle vous en aurez l’usage), parce que votre entreprise devra gagner suffisamment d’argent pour couvrir vos dépenses habituelles en plus des remboursements de votre emprunt.

En quoi ce prêt est-il préférable aux autres ?

Obtenir un prêt ne dépend pas seulement de son taux d’intérêt ; D’autres détails doivent être comparés à ceux de différents établissements de prêts.

Taux Par exemple, vous pourriez vous apercevoir que le taux d’intérêt d’une banque est très bas parce qu’il augmentera après les six premiers mois.

Coûts et pénalités Un prêt peut avoir des coûts qui lui sont associés, tels que des pénalités liées à l’oubli d’un paiement, à une incapacité de remboursement, ou quelquefois à des paiements anticipés.

Garanties Ce sont les précautions prises pour s’assurer que quelqu’un honore l’engagement de prêt. Même si vous travaillez dur et que votre entreprise marche, souvenez-vous d’envisager le pire.

Nantissement C’est quelque chose que vous-mêmes ou une autre personne remet au créancier pour garantir le remboursement de votre prêt. Ne nantissez jamais une chose si vous ne pouvez pas vous permettre de la perdre.

Cosignataires Il s’agit de quelqu’un qui prend un risque calculé avec vous. Les cosignataires proposent de rembourser le prêt si vous ne le pouvez pas. Si vous ne pouvez pas rembourser un prêt, assurez-vous que cela ne nuira pas à vos relations avec les amis ou les membres de votre famille qui ont accepté de vous aider.

Autres services Les établissements de prêts proposent souvent d’autres services qui peuvent être utiles à une entreprise et qui pourraient justifier les dépenses supplémentaires occasionnées par un prêt. Ces services peuvent comprendre :

  • Formation et compétences dans les affaires
  • Études de marché.
  • Projet d’entreprise.
  • Assurance.
  • Prêts de groupe ou microcrédit (Bien que les prêts de groupe ou le microcrédit soient rares aux États-Unis et au Canada, ils sont courants dans de nombreuses parties du monde. Vous pouvez faire une demande de prêt avec d’autres personnes, et si une personne ne peut payer une mensualité, le groupe couvre le remboursement du prêt. Les groupes de prêt se réunissent souvent pour parler de leurs difficultés et de leurs succès. Le groupe est une source d’apprentissage, de soutien et d’encouragement.)

Commentaires

Était-ce utile ?