La confiance en soi pour trouver un travail

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

En 2008, le mari de Kay est décédé, la laissant avec quatre enfants : deux filles mariées, un fils en âge de faire des études universitaires et une fille adulte ayant des besoins particuliers.

Pendant un moment, elle a travaillé comme secrétaire pour subvenir aux besoins de sa famille, mais elle a ressenti qu’elle devait démissionner après plusieurs problèmes d’éthique professionnelle.

Au début, elle a ressenti qu’elle avait pris la bonne décision, mais le lendemain de sa démission, elle s’est réveillée désespérée en pensant aux conséquences de son chômage sur sa famille. Elle avait constamment à l’esprit le fait qu’en tant que veuve de cinquante-huit ans, elle avait la responsabilité de prendre soin d’elle-même et de ses enfants.

Kay dit : « J’avais vraiment très peur. Je pensais ‘Oh, qu’est-ce que j’ai fait ? Je n’ai pas de travail. Comment vais-je subvenir aux besoins de ma famille ?’  »

Pendant le week-end, elle a réfléchi à ses possibilités. Une des choses auxquelles elle a pensée a été de se rendre au centre d’aide à l’emploi de Layton (Utah, États-Unis) pour se renseigner sur ce qu’il avait à lui offrir.

Kay dit : « J’ai démissionné un vendredi et j’ai appelé le centre d’aide à l’emploi le lundi suivant. »

Quand elle a appelé, elle a entendu parler du stage de recherche d’emploi et elle s’est inscrite à celui qui commençait le lendemain. Dans tous ces postes précédents, les employeurs avaient offert à Kay un travail sans qu’elle ait eu à écrire un CV. Elle en avait besoin maintenant pour des employeurs potentiels. Au cours du stage, elle a appris comment écrire un CV efficace. À la fin du stage, les missionnaires du centre l’ont aidée à en préparer un.

Kay explique : « Je me suis rendu compte que j’avais des compétences dont je n’avais pas pris conscience. »

En plus de l’aider avec son CV, le stage lui a aussi donné davantage confiance en elle. Après avoir quitté son travail, Kay avait ressenti une perte d’estime de soi et elle s’estimait trop âgée pour un travail. Au cours du stage, Kay a écrit des déclarations positives la concernant.

Kay a dit : « J’ai assisté au cours, et cela m’a plu. Cela m’a redonné de l’estime personnelle pendant une période où je me sentais vraiment déprimée et anxieuse. »

Environ deux semaines et demie après sa participation au stage, Kay a reçu le même jour deux offres d’emploi à temps partiel. Elle a décidé d’accepter l’un des deux postes.

Elle dit : « Je suis tellement reconnaissante à l’Église pour le centre d’aide à l’emploi, car je m’y suis rendue pour obtenir de l’aide parce que j’étais paniquée. Ils m’ont donné la confiance dont j’avais besoin pour aller chercher du travail. »

L’objectif de Kay est de continuer à chercher un travail à plein temps, grâce à la confiance en elle qu’elle a acquise suite au stage.

Commentaires

Était-ce utile ?