L’histoire d’Arlene : réintégrer le marché du travail avec l’aide du Seigneur.

Les services d'aide à l'emploi de l'Église (LDS Jobs ou Emplois SDJ) vous aideront à trouver un emploi rémunéré par le biais de formations et grâce à un réseau de contacts avec les entreprises locales.

Après avoir été mère au foyer pendant douze ans, Arlene a éprouvé le besoin de rentrer sur le marché du travail. Elle avait une licence en biologie et en enseignement secondaire, mais elle n'avait pas acquis beaucoup d'expérience professionnelle parce qu'elle a eu des enfants peu de temps après avoir obtenu son diplôme. Elle a commencé à postuler pour des emplois d’enseignante dans sa région mais elle n’a pas obtenu beaucoup de réponses.

C’est à ce moment-là qu’une amie lui a parlé des services d’aide à l’emploi de l'Église qui pouvaient lui fournir un accompagnement professionnel pour l’aider à obtenir un poste. Comme elle vivait à plus d’une heure du centre d’aide à l’emploi le plus proche, un missionnaire du centre lui a donné une formation pour rédiger un CV par téléphone. Arlene a appris à présenter ses compétences avec efficacité et de manière concise afin que les employeurs potentiels les remarquent facilement.

Une fois son CV mis à jour, elle l’a mis en ligne comme le demandait le district scolaire local et l’a remis également en main propre à tous les établissements où elle postulait. Avant son premier entretien, elle s’est entretenue avec un conseiller d’orientation du centre d’aide à l’emploi pour se préparer. Ils ont abordé les questions qu’on pourrait lui poser, travaillé les réponses pour souligner ses qualifications et parlé de la manière de s’habiller pour travailler. Grâce à des entretiens fictifs, elle a pu s'exercer à répondre et elle s’est rendu compte que ses tics nerveux pouvaient distraire l'attention de la personne qui lui ferait passer l’entretien. Grâce à une préparation et à un entraînement supplémentaires, elle a passé son entretien avec succès et elle a été embauchée comme assistante d’enseignement pour une classe de mathématiques.

Elle a démontré pendant des mois qu'elle était disposée à assumer des tâches difficiles, et un poste s’est libéré dans le département d'Espagnol de son lycée. Grâce à son travail acharné et à sa maîtrise de l’Espagnol, sa langue maternelle, elle a obtenu le poste. Toutefois, son travail ne s’est pas arrêté quand elle a obtenu le poste : il lui a fallu obtenir la certification requise par l’État avant le début de l’année scolaire. Grâce au soutien de l’administration du lycée et à l’aide d’un conseiller en développement des services d’aide à l’emploi de l'Église, elle a pu terminer les cours et réussir les examens nécessaires pour obtenir son certificat d’enseignement local à temps.

Tout au long de son parcours pour rentrer dans le monde du travail, Arlene a ressenti l’aide et le soutien du Sauveur. Le processus a souvent été stressant et difficile, mais elle a eu à maintes reprises l’assurance qu’elle se trouvait là où elle devait être. Elle est heureuse non seulement d’avoir un poste, mais aussi de travailler dans un établissement près de chez elle, ce qui lui permet de passer beaucoup de temps avec ses enfants.

Elle a déclaré:  « Notre Père céleste nous aime et veut que nous réussissions. C’est difficile, en particulier quand on n’a pas d’emploi ou qu’on commence à en chercher un, et toutes ces personnes ont passé plus de vingt ans à enseigner. Mais on y arrive. Je me suis rendu compte que le Seigneur pouvait m'aider à développer mon potentiel. »

Commentaires

Était-ce utile ?